accueil > Réponses des candidats > Les réponses
 

Parti Humaniste

Réponses envoyées par Philippe Bariol (circonscription du Sud Est) pour l’ensemble des listes.


Voir en ligne : Parti Humaniste

Enjeux européens

Question 1/17 Quelle expression vous semble le plus appropriée pour qualifier le nucléaire ?

  • "Énergie sale et dangereuse"

Question 2/17 Pour lutter contre l’effet de serre, le nucléaire vous semble :

  • Une option trop chère et trop dangereuse

Question 3/17 Selon vous, les fonds européens pour la recherche et le développement dans le domaine de l’énergie devraient aller d’abord vers :

  • 1-Le démantèlement des installations nucléaires
  • 2- Les énergies renouvelables
  • 3-La maîtrise de l’énergie
  • 4-La sûreté nucléaire
  • 5-L’enfouissement des déchets radioactifs
  • 6-Les réacteurs dits de 4ème génération
  • 7-La fusion nucléaire

Question 4/17 Quelle est votre opinion par rapport aux principes exprimés dans la Convention d’Aarhus (accès à l’information, participation des citoyens, transparence) et à leur application au nucléaire ?

  • Non seulement les principes de la Convention sont insuffisamment mis en œuvre, mais ils sont en outre formulés de manière trop vague pour pouvoir permettre une véritable démocratie environnementale

Question 5/17 Quelle est votre opinion sur les niveaux de sûreté nucléaire en Europe ?

  • Ils seront toujours insuffisants

Question 6/17 Le traité de Maastricht prévoit, à terme, la création d’une défense européenne ; quelle serait votre opinion vis-à-vis d’une politique de défense européenne incluant le nucléaire ?

  • Vous êtes défavorable à l’idée d’une défense nucléaire européenne

Question 7/17 Quelle est votre opinion par rapport au traité Euratom, dont le but est de promouvoir le nucléaire ?

  • Il est illégitime et devrait être abrogé

Question 8/17 Pour vous, une Europe sans nucléaire serait un objectif :

  • Indispensable pour la sauvegarde de notre planète, et réalisable s’il se trouve une volonté politique suffisante Question 9/17 Que penseriez-vous d’une harmonisation européenne des prix de l’énergie sur la base des coûts fiscaux, sociaux et environnementaux ?
  • L’accès à l’énergie doit être possible pour tous , les vrais couts doivent intégrer les données sociales et environnementales. Il est important de créer un service public européen de l’énergie cogéré localement par les populations concernées.

Question 10/17 Estimez-vous, d’une manière générale, que le fonctionnement de l’Union européenne est démocratique ? Si non, que proposeriez-vous pour remédier au déficit démocratique ?

  • Non, la base de la démocratie est locale (quartier, village...) , nous sommes pour une Europe fédérale qui puise sa légitimité sur la consultation permanente des entités locales.
  • De plus nous sommes pour le référendum d’initiative citoyenne obligatoire si demander par 5 % de la population.
  • Nous sommes pour une loi de responsabilité politique qui permette à la population de destituer les élus qui ne tiennent pas leurs promesses.

Enjeux nationaux à répercussions européennes

Question 11/17 Quelle est votre opinion par rapport au rôle de la France dans la relance du nucléaire dans le monde par la vente de réacteurs à l’étranger (plusieurs réponses possibles) ?

  • Vous vous inquiétez des risques engendrés par cette relance (vulnérabilité au terrorisme, prolifération, maintien de pratiques coloniales vis-à-vis des pays fournisseurs d’uranium)
  • Vous êtes scandalisé par l’action de la France comme promoteur international du nucléaire

Question 12/17 Que représente pour vous l’annonce d’un nouvel EPR (plusieurs réponses possibles) ?

  • Un gouffre financier, dont les coûts auraient pu créer beaucoup plus d’emplois s’ils avaient été affectés à la maîtrise de l’énergie et au développement des énergies renouvelables
  • Une décision incompatible avec l’objectif de 23 % d’énergies renouvelables dans la consommation d’énergie finale en France et l’impératif d’économiser l’énergie
  • Une production de nouveaux déchets nucléaires

Question 13/17 Quelle est votre opinion par rapport à la Convention pour la protection du milieu marin de l’Atlantique Nord-Est (dite « OSPAR ») ?

  • Vous estimez que la France devrait arrêter au plus vite les installations à l’origine de la pollution maritime, et notamment l’usine de retraitement-extraction de plutonium de La Hague

Question 14/17 Quelle serait votre préconisation par rapport à la politique nucléaire de la France dans les décennies à venir ?

  • Mettre en oeuvre la sortie du nucléaire dans les meilleurs délais

Question 15/17 Quelle serait votre préconisation par rapport à la gestion des déchets nucléaires ?

  • Continuer les recherches et conserver les déchets en surface sur les sites

Question 16/17 La France exporte une grande partie de l’électricité qu’elle produit, mais doit supporter les coûts du démantèlement des installations et de la gestion des déchets ; quelles réflexions cela vous inspire-t-il ?

  • A qui profite le crime ?? un calcul réel des coûts environnementaux , humains, sociaux devrait surtout nous orienter vers les énergies renouvelable bien plus rentable.

Question 17/17 Soutiendriez-vous la création d’un organisme indépendant chargé d’évaluer les coûts du démantèlement des installations, ainsi que celle d’un fonds ad hoc indépendant pour recevoir les sommes nécessaires ?

  • C’est totalement nécessaire , indépendant, transparent et démocratique avec participation décisionnaire des usagers et des représentants des salariés du nucléaire.

Réseau "Sortir du nucléaire" | Plan du site | Contact | Suivre la vie du site RSS 2.0